Traitement des Solutions Caustiques Épuisées

Traitement des Solutions Caustiques Épuisées

PSC S.r.l. Engineering & Contracting possède une grande expérience dans tous les types d'eaux usées de la raffinerie.

Le traitement des effluents de solutions caustiques épuisées mérite une attention particulière.

Il existe généralement deux type d’effluents caustiques épuisés:

  • Éthylène caustique épuisé
    Il provient de l'épuration caustique du gaz de craquage d’un craquer d'éthylène. Cette liqueur est produite par une tour d’épuration caustique. Le gaz d'éthylène produit est contaminé par du H2S (g) et du CO2 (g), certaines traces d'huile, d'oléfines, de polymères et ces contaminants sont éliminés par absorption dans la tour d’épuration caustique pour produire du NaHS (aq) et du Na2CO3 (aq). L'hydroxyde de sodium est consommé et les eaux usées résultantes (éthylène caustique épuisé) sont contaminées par les sulfures et les carbonates et une petite fraction de composés organiques.

 

  • Solutions caustiques épuisées de raffinerie
    Elles proviennent de plusieurs sources: du procédé Merox de l’essence; du procédé Merox du kérosène/carburéacteur; et du procédé de purification caustique Merox pour le GPL. Dans ces solutions, les sulfures, les mercaptans, les phénols sont éliminés des courants de produits dans la phase caustique. L'hydroxyde de sodium est consommé et les eaux usées qui en résultent (BTEX, huile, phénolique, crésylique pour l'essence; naphténique pour le kérosène/carburéacteur ; sulfurés pour les caustiques usés au GPL) sont souvent mélangées et appelées solutions caustiques épuisées de raffinerie.
    Toutes les solutions caustiques sont fortement contaminées par les sulfures,les carbonates, les produits caustiques résiduels, le pH, la salinité et, dans de nombreux cas, par les substances organiques lourdes.

En raison de leurs caractéristiques chimiques et de leur composition (difficilement biodégradable et difficilement traitable par les oxydants chimiques courants, très toxique pour les bactéries biologiques), elles ne peuvent pas être déversées directement dans les eaux de surface, ni dans les processus biologiques conventionnels ni dans les traitements physiques chimiques courants.

Un traitement préalable spécifique peut être nécessaire, ci-dessous l’une des phases de procédé possibles:

  • Réservoir d'égalisation pour lisser le débit de pointe et la concentration de polluants, afin de minimiser également le dimensionnement du procédé suivant;
  • Système d'oxydation spécial pour réduire presque autant que possible les susdits polluants jusqu'à des valeurs limites pouvant être gérées par les procédés de polissage suivants;
  • Traitement post-biologique conçu pour traiter à nouveau les effluents oxydés, généralement avec des flux d'eaux usées entrants combinés, afin de déverser l'eau traitée dans l'eau de mer ou la rivière;
  • Traitement d'oxydation avancé en amont ou en alternative au traitement biologique pour éliminer les contaminants résiduels, avant déversement final.

L'effluent traité peut être déversé dans l'eau de surface.

Contacts
  • PSC S.r.l. Engineering & Contracting
  • Via S.Antonio da Padova 6/A
  • Bovisio Masciago (MB) - Italy
  • Tel. +39 0362 571113
  • Fax +39 0362 571115
  • e-mail psc@pscengineering.com
  • T.V.A. Nr. 00977190966
  • Code fiscal Nr. 09747810159
  • Privacy & Cookies

Cookies Settings